Au vernissage de l’exposition « Céramique : le nouveau défi du street art ».

En tant que Community Manager de Wordcom, le 23 juin dernier j’ai eu la chance d’assister au vernissage de l’exposition “Céramique, le nouveau défi du street art”, à l’occasion de la 4ème Biennale de la Céramique de la Maison de la Céramique Architecturale Terra Rossa à Salernes, dans la sud de la France, à deux pas de Draguignan.

L’exposition a été mise en place par M. Guy Moch, un passionné d’art, et en collaboration avec la galerie Brugier-Rigail (galerie parisienne spécialisée dans le street art.)

L’idée : lancer un défi aux grands street artistes : Nick Walker, Miss Tic, M. Chat, Nasty, L’Atlas, Levalet, Jacques Villeglé, Jérôme Mesnager, Yang Mun-Gi et Speedy Graphito, pour la première fois, se confronter à la céramique. Leurs œuvres sont actuellement exposées à la Maison de la Céramique Architecturale Terra Rossa jusqu’au 1er octobre 2017.

Les locaux de Wordcom étant à Paris et la Maison de la Céramique Architecturale Terra Rossa étant dans le Var, j’ai  donc parcouru la France du nord au sud. Partie de Paris et arrivée à la gare d’Aix-en-Provence, j’ai pris un TER pour Draguignan, et ensuite un taxi pour me rendre à Salernes.

J’ai logée dans de charmantes chambres d’hôtes « Belle Rivière », parfaitement situées à proximité du musée Terra Rossa, où j’ai été chaleureusement accueillie par les propriétaires Margareta et Michael Westphal. Mes deux trains ayant pris du retard, j’avais à peine le temps de déposer ma valise et me changer avant de courir au musée !

Enfin arrivée au vernissage très attendu, j’ai rencontré Mme Nicole Fanelli, maire de Salernes, qui a adressé un discours de remerciement avant de donner la parole au charismatique Guy Moch, commissaire des expositions du musée Terra Rossa. Il a évoqué sa passion pour le street art et son idée de lancer un défi aux street artistes, constatant que : « l’art urbain oblige le passant à réagir ».

M. Guy Moch prend la parole

C’était le moment d’accéder à la salle d’exposition ! Les œuvres « classiques » des dix artistes ont été mises en miroir avec les œuvres en céramique,

Effet miroir des œuvres de Levalet

ce qui illustre le challenge des artistes. Les œuvres atypiques en céramique étaient magnifiques,

et j’ai apprécié l’effet miroir qui m’a permis de comprendre l’inspiration de chaque artiste.

Mis Tik, Speedy Grafito

J’ai été ravie de découvrir l’effet de cette fusion de deux genres si distincts, et j’ai tweeté des photos :

Suivez Wordcom sur Twitter pour en découvrir plus !

Le lendemain était l’occasion de profiter d’être dans le Sud et de visiter la jolie ville de Salernes, capitale régionale de la céramique, ce qui se voit partout !

Parterre en céramique, Salernes

Il faisait un temps magnifique, et j’ai apprécié la tranquillité du Var et de la piscine des chambres d’hôtes ! Une très belle aventure artistique !

Chambre d’hôtes Belle Rivière

A bientôt dans un prochain post !

Hannah SmallHannah Small
Community Manager Wordcom